La vraie démocratie est dans la rue !

Dans le Journal du dimanche (JDD), le ministre du Travail, Dussopt, explique que « jusqu’au dernier moment, nous avons cherché à éviter ce 49.3 ». En clair : on aurait bien laissé voter les députés, à condition qu’ils votent comme demandé. Cela reflète bien l’hypocrisie de la démocratie bourgeoise, qui n’accorde le droit de vote que quand le résultat correspond aux intérêts du patronat.
De son côté, la Première ministre, Borne, prétendait face à des jeunes que « redonner confiance dans notre démocratie, c’est une priorité ». Décidément, ce gouvernement s’y connaît en bras d’honneur !

Partager cet article