Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

L’animateur Arthur dans ses œuvres nauséabondes

Le magazine Forbes France a publié il y a quelques semaines, et comme chaque année, son classement des « 40 femmes de l’année 2023 ». Une publication qui n’intéresse en général que le lectorat de la presse « people ». Mais cette fois ce classement fait quelques vagues, car l’animateur affairiste de radio et de télévision, Arthur, par ailleurs soutien de Netanyahou et du gouvernement israélien, est parti bille en tête contre une femme qui figure sur cette liste, l’avocate Rima Hassan, 32 ans. Qui est-elle ? Originaire de Syrie, où elle est née dans le camp de réfugiés palestiniens de Neyrab, elle est arrivée en France à l’âge de 9 ans, puis a été naturalisée en 2010. Depuis, elle a été diplômée du master en droit international de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, a fondé l’Observatoire des camps de réfugiés, en 2019, et le collectif Action Palestine France. Souvent invitée sur les plateaux télé au sujet de la guerre entre Israël et le Hamas, elle y parle régulièrement d’apartheid pour qualifier le système de domination mis en place par l’État hébreu sur les Palestiniens et y défend la création d’un État binational. C’en était trop pour Arthur qui utilise son influence pour tenter de la faite sauter de ce classement en l’accusant, c’est classique, d’ « antisémitisme » et de soutien au Hamas. Sans aucune preuve évidemment. Un pauvre type tout à la fois raciste et sexiste.