Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

L’art de se faire du blé… avec du blé

L’ONG Foodwatch (Vigile nourriture) vient de produire un rapport sur les dessous de la spéculation alimentaire à l’échelle mondiale. On apprend ainsi qu’en juin 2022 près de 70 % des achats effectués sur le marché international du blé l’ont été par des banques, des fonds d’investissements, ou des compagnies d’assurances uniquement à des fins spéculatives. Quant aux plus gros traders de céréales – les américains Cargill, Archer Daniel Midlands, Bunge et le français Dreyfus Company – ils ont réalisé l’an dernier des chiffres d’affaires record compris entre 165 et 30 milliards de dollars (entre 150 et 27 milliards d’euros). La guerre d’Ukraine a bon dos.