Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Le Conseil d’État somme l’Arcom de mieux contrôler la chaîne CNews

Le Conseil d’État a demandé à l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom), le régulateur des médias, de renforcer son contrôle sur la chaîne d’information CNews, propriété du milliardaire Vincent Bolloré, à la suite d’un recours de l’ONG Reporters sans frontières (RSF). « Le Conseil d’État juge que, pour apprécier le respect par une chaîne de télévision, quelle qu’elle soit, du pluralisme de l’information, l’Arcom doit prendre en compte la diversité des courants de pensée et d’opinions représentés par l’ensemble des participants aux programmes diffusés, y compris les chroniqueurs, animateurs et invités, et pas uniquement le temps d’intervention des personnalités politiques », indique un communiqué de la plus haute autorité administrative. Ce qui fait dire à Christophe Deloiré, le secrétaire général de Reporters sans frontières : « C’est une grande victoire pour RSF mais surtout une décision historique pour la démocratie et le journalisme. » C’est aller un peu vite en besogne. Tant que les médias, sous toutes leurs formes, seront largement contrôlés par des capitalistes, la liberté d’informer restera aléatoire et soumise au bon vouloir d’un petit nombre de patrons de presse.