Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Le « deux poids, deux mesures » d’Éric Ciotti

Éric Ciotti, le président des Républicains, a fustigé sur France Inter la fronde des 32 départements de gauche qui ont annoncé leur volonté de ne pas appliquer le durcissement des conditions de versement aux étrangers de l’Allocation personnalisée d’autonomie, voté dans la loi immigration. Dénonçant la « sédition » des présidents de ces départements le député des Alpes-Maritimes s’est écrié : « On est dans une République bananière ? Il y aurait des petits roitelets locaux qui décideraient de ne plus appliquer les lois de la République ? » Toute à son indignation républicaine, ce jacobin du café du commerce, farouche défenseur de l’unité nationale face à la sédition de la gauche, n’a pas su quoi répondre lorsque le journaliste lui a rappelé qu’une des figures les plus en vues de son parti, Laurent Wauquiez (qu’il a annoncé soutenir pour la présidentielle de 2027) avait fièrement annoncé que dans sa région Auvergne-Rhône-Alpes il n’appliquerait pas la loi climat résilience adoptée en 2021 car il était en désaccord avec certains de ses objectifs. Ciotti se retrouve donc à soutenir un séditieux, un roitelet local qui déclare ne plus appliquer les lois de la République. C’est du propre !