Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Le gazon artificiel, une catastrophe écologique

En cette période de sécheresse, alors qu’il est difficile d’entretenir les pelouses, le gazon artificiel est largement utilisé, parfois chez les particuliers mais surtout sur les terrains de football ou d’autres sports. Or il est loin d’être inoffensif. Des chercheurs de l’université de Barcelone ont découvert que ce gazon synthétique pollue fortement les eaux en se décomposant. En faisant plusieurs centaines de prélèvements en mer, au large de la capitale catalane et dans le fleuve Guadalquivir, ils ont mis en évidence la présence de nombreuses fibres plastiques produites par la décomposition du gazon artificiel en microplastiques et nanoplastiques. De plus ce gazon synthétique est produit à partir de polyéthylène et de polypropylène, des microfibres de plastique. Or, selon l’agence européenne des produits chimiques, les granules de plastique utilisés dans le gazon artificiel « peuvent contenir des substances chimiques potentiellement nocives » dont certaines pourraient être responsables de cancers, notamment du sein.