Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Le gouvernement agresse les chômeurs

Les déclarations d’Attal le 27 mars, qui envisage, entre autres, une réduction de six mois de la durée d’indemnisation, sont une nouvelle et très violente attaque contre les travailleurs privés d’emploi. Quelques chiffres officiels (source Unédic) qui montrent si besoin était clairement que, oui, les chômeurs sont avant tout des travailleurs et pas des profiteurs… Le dernier indicateur de l’Unédic précise que 51 % des inscrits travaillent une partie du mois, que seulement 43 % des inscrits sont indemnisés, que l’allocation mensuelle moyenne est de 1033 euros net et enfin que 95 % des inscrits touchent moins de 1000 euros. L’ensemble des travailleurs et leurs organisations doivent se sentir concernés et prendre cette question en charge.