Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Le gouvernement veut nous faire les poches

L’agence de notation Standard&Poor’s a maintenu la « note » de la France, ce qui est supposé rassurer les « investisseurs » sur la sécurité de leurs placements. Bruno Le Maire était bien plus inquiet de ce verdict de l’agence que de la situation des classes populaires. Et il a promis de réduire la dette publique.

Sauf que tout l’argent emprunté et qui a gonflé la dette, nous n’en avons guère vu la couleur ! Pendant la pandémie, les milliards ont coulé à flots dans les caisses d’Air France, des groupes automobiles, d’Airbus, tandis que la part consacrée à soutenir les salaires a été marginale. Et ce ne sont ni les hôpitaux, ni les écoles, ni les transports en commun qui ont bénéficié des cadeaux du gouvernement, bien au contraire. Mais c’est bien vers les travailleurs que le gouvernement, et les patrons, se tournent pour nous faire rembourser leurs dettes ! Notre pouvoir d’achat ne fait que baisser, tandis que les marges des grosses entreprises ont explosé. Après avoir réduit les droits et indemnités des chômeurs, le gouvernement veut maintenant s’en prendre aux droits au chômage des séniors.

Ne nous y trompons pas : sans un mouvement d’ensemble pour stopper leur machine infernale, les Macron et autres Bruno Le Maire vont continuer à nous faire payer tous les milliards offerts aux entreprises et qui ont surtout alimenté les dividendes records versés aux actionnaires.