Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Les gros mensonges de Bruno Le Maire

Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, n’a jamais caché qu’il comptait se présenter à l’élection présidentielle de 2027. Un nouveau pas dans cette direction est la sortie de son nouveau livre, La Voie française, qui se veut un programme de gouvernement avec un objectif principal : redresser les finances publiques calamiteuses en mettant en accusation l’« État social » qui serait trop généreux à l’égard des plus modestes. Une vieille rengaine de la droite. D’où des économies drastiques envisagées sur les allocations chômage, les dépenses de santé, les retraites… En un mot : faire payer les pauvres. Le quotidien Sud Ouest a eu l’idée de passer au crible trois affirmations du ministre : la durée d’indemnisation des chômeurs est la plus longue en France, c’est chez nous que l’on peut avoir son indemnisation le plus tôt, et enfin le montant des allocations est ici plus élevé qu’ailleurs. Eh bien le ministre a tout faux. La France se place sur ce plan largement derrière des pays comme la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, le Danemark, le Portugal et bien d’autres. Des balivernes supposées séduire les électeurs de droite. Mais il est loin d’être le seul sur ce créneau.