Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Les ministres « révolutionnaires » dans leurs œuvres

Lors du premier Conseil des ministres, Macron a demandé à ses troupes d’être des « révolutionnaires ». Et cela n’a pas manqué. On a appris coup sur coup que la ministre de l’Éducation nationale scolarisait ses enfants dans un établissement catholique ultra-réac, que celle du Travail, de la Santé et des Solidarités avait été en pointe dans les manifestations contre le mariage pour tous et que celle de la Culture était mise en examen dans une affaire de conflit d’intérêts. La « révolution » macroniste va devoir attendre encore un peu…