Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Les plus riches contribuent proportionnellement moins à l’impôt que les autres

La dernière étude de l’Institut des politiques publiques sur l’imposition des foyers les plus aisés n’est pas passée inaperçue. En pleine inflation et perte de pouvoir d’achat, elle montre que les revenus des 37 800 foyers français les plus riches sont proportionnellement moins imposés que ceux du reste de la population. La plupart des données utilisées datent de 2016, les plus récentes n’ayant pas été rendues publiques. Mais depuis lors les choses ont empiré. Car la note ne prend pas en compte les effets des réformes survenues depuis 2016, comme l’abaissement du taux d’impôt sur les sociétés de 33,3 à 25 %, le remplacement de l’impôt sur la fortune par un impôt sur la fortune immobilière ou l’introduction d’un prélèvement forfaitaire de 30 % sur les revenus du capital. Conclusion : Macron a largement gagné son titre de « président des riches », voire des très riches.