Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Liban : les autorités préparent le retour forcé de réfugiés syriens chez eux

La Sûreté générale libanaise a annoncé avoir entamé ses préparatifs pour réorganiser des convois de « retours volontaires » de Syriens dans leur pays, sans en préciser la date. Ce programme a été particulièrement actif de 2018 à 2022, et vise en théorie à « aider » les Syriens, réfugiés au Liban depuis le début de la guerre dans leur pays, à rentrer chez eux. Il a souvent été critiqué par des organisations internationales comme le Haut Commissariat pour les réfugiés (UNHCR) ou Amnesty International qui y voient, non sans raison, des expulsions déguisées. Le dernier convoi, qui date de novembre 2022, n’avait attiré que quelques centaines de réfugiés alors que le gouvernement libanais ambitionnait, à l’époque, d’assurer le retour de 15 000 Syriens par mois. On est donc loin du compte. Aujourd’hui la crainte des ONG est que, faute de volontaires, les autorités procèdent à des retours forcés. Dans le même temps des Syriens continuent de fuir leur pays et l’armée libanaise a annoncé avoir arrêté 900 d’entre eux pour le seul mois de janvier alors qu’ils tentaient de franchir la frontière.