Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Macron au front

Après avoir évoqué l’envoi de troupes en Ukraine, Macron en rajoute. Lui qui ne voulait « pas humilier » le dictateur Poutine et qui le laissait réprimer les révoltes populaires en Biélorussie et au Kazakhstan joue maintenant au chef de guerre. C’est soi-disant pour aider le peuple ukrainien qu’il pourrait y envoyer des militaires. Au Mali, en Centrafrique ou en Afghanistan, on la connaît la fameuse « aide » militaire française ! Il y a certainement des manœuvres politiciennes et électoralistes derrière les déclarations de Macron. Mais surtout des calculs impérialistes, pour le compte des marchands d’armes et des capitalistes français qui veulent défendre leurs intérêts dans la région, quoi qu’il en coûte… aux classes populaires qui serviront de chair à canon. Que Macron lance un coup de sonde ou prépare un vrai projet, cela ne change rien à la menace bien réelle de guerre qu’entretiennent les dirigeants de ce monde capitaliste. Notre réponse à ceux qui parlent de « réarmement démographique » et veulent relancer le service militaire : on ne crèvera pas pour le patronat et les politiciens à leur service !