Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Macron chausse ses rangers

Chaudement félicité par tout ce que les médias et la classe politique comptent de va-t-en-guerre, Macron vient d’annoncer qu’il envisageait la possibilité d’envoyer des troupes françaises combattre en Ukraine, pour remédier à la pénurie de chair à canon locale. Rodomontades ou préparation de l’opinion à l’élargissement de la guerre ? L’avenir le dira.

Les grandes puissances occidentales, tout comme les petits États qui les suivent dans l’appui au régime de Zelensky, se moquent bien du sort du peuple ukrainien et de son droit à l’autodétermination. Leurs objectifs sont à la fois de contenir les ambitions de l’impérialisme russe, de mettre la main sur les richesses de l’Ukraine, notamment agricoles et minières, de booster le militarisme et de subventionner les marchands de canons. Cette politique guerrière ne peut se faire que sur le dos des classes populaires, avec le financement des engins de mort au détriment des services publics et peut-être demain par le sang.

Non à l’escalade, non à la guerre, non au militarisme !