Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Marseille : Macron va terrasser le mal-logement en un tour de main

« Il faut pouvoir exproprier beaucoup plus facilement et de manière plus punitive les marchands de sommeil », a estimé Emmanuel Macron en visite dans un quartier populaire de la cité phocéenne. Et de poursuivre : « La copropriété dégradée, l’habitat insalubre est une de nos priorités. » Avant de conclure : « C’est vraiment une cause nationale dont on se saisit. » Rappelons que le même s’était déjà saisi du mal-logement lors de son premier quinquennat en promettant qu’au bout de cinq ans plus personne ne dormirait à la rue. On a vu le résultat. Alors bien sûr on peut et on doit exproprier les marchands de sommeil. Mais cela sera notoirement insuffisant pour fournir un logement décent à tous. Pour cela il faudrait au moins doubler la construction des logements sociaux et réquisitionner tous les logements vides et inoccupés pour les attribuer ceux qui en ont besoin. Mais aucune chance que Macron s’engage là-dessus.