Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Mayenne : le siège de Lactalis occupé

À l’appel de la Confédération paysanne plus de 200 agriculteurs ont investi le siège du géant du lait Lactalis à Laval, en Mayenne. Ils lui reprochent de leur acheter leur lait au rabais. Ils ont manifesté leur colère dans le hall, brandissant des pancartes sur lesquelles étaient écrites : « Lactalis, prédateur de la valeur », « Notre métier a un prix », « Lactalis, rends l’argent caché dans les paradis fiscaux ». Certains se sont également déshabillés pour affirmer symboliquement que Lactalis « les mettait à poil ». Le groupe de l’agrobusiness propose aux producteurs de leur payer la tonne lait 440 euros alors qu’eux affirment qu’en deçà de 500 euros ils travaillent à perte. Une manifestation symbolique qui a au moins l’intérêt de pointer du doigt les véritables ennemis des paysans-travailleurs : les capitalistes de l’agriculture.