Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Mayotte : au manque d’eau va s’ajouter le saccage de la nature

Comme chacun sait Mayotte manque d’eau. Ce qui oblige l’État à distribuer chaque mois 17 millions de bouteilles d’eau minérale achetées à l’île Maurice. Pour remédier à cette situation et pallier la production insuffisante de l’usine locale de dessalement d’eau gérée par le groupe Vinci, le préfet a décidé la construction d’une seconde installation, beaucoup plus performante. Seul problème : le lieu choisi, à Ironi Bé, se trouve sur le lagon, entouré d’une barrière de corail de 140 kilomètres de long, considérée par les biologistes marins comme un sanctuaire pour la bio-diversité marine. Jusqu’à présent les protestations des organisations écologistes, des riverains et de la députée locale sont restées sans réponse. Le préfet, qui avait reçu l’an dernier le soutien d’Élisabeth Borne, s’obstine malgré la catastrophe écologique annoncée. « Le quinquennat sera écologiste » disait Macron. Il n’en prend toujours pas le chemin.