Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Mayotte : bientôt plus de policiers et de gendarmes que d’habitants dans l’île ?

Le quotidien suisse Tages-Anzeiger, de Zurich, repris par Courrier international, affirme dans un article très documenté sur la situation dans l’île que « Mayotte compte désormais plus de policiers et de gendarmes que les villes de Marseille, Lyon et Lille réunies, d’après le ministre de l’Intérieur ». Déjà, fin 2023, Darmanin affirmait que « depuis 2017, les effectifs de police et de gendarmerie ont été doublés » et que « quatre unités de force mobile (près de 300 gendarmes) sont déployées de manière permanente, soit plus que dans des départements comme le Rhône ou les Bouches-du-Rhône ». Quant au nombre de gendarmes mobiles, il a ainsi été doublé en trois ans, avec également l’arrivée d’un peloton intervention de la garde républicaine. En outre, une « Task Force Police Judiciaire » a par ailleurs été créée pour renforcer les capacités d’investigation des unités locales. Elle pourra être complétée, au besoin, par les enquêteurs de l’Unité nationale de police judiciaire (UNPJ) de la gendarmerie. Sans oublier une quinzaine de gendarmes du GIGN venus renforcer les effectifs sur place pour mener « des opérations coups de poing ». À ce rythme il y a aura bientôt plus de policiers et de gendarmes que d’habitants dans l’île. Ce qui n’empêche pas que les conditions de vie de ces derniers continuent de se dégrader.