Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Mayotte : Élisabeth Borne est venue les mains vides

La Première ministre, Élisabeth Borne, était en déplacement éclair de 24 heures à Mayotte. Elle était censée aborder à la fois des questions comme l’immigration, l’hôpital, le logement, la sécurité mais surtout la grave crise de l’eau. Sur ce dernier point, elle a promis que les livraisons de bouteilles d’eau gratuites se poursuivraient. Mais sinon, elle s’en est tenue à des déclarations vagues et à quelques visites obligées d’une usine de désalinisation, d’une opération de distribution de bouteilles d’eau, d’un bidonville, etc. Rien de bien nouveau sous le soleil du plus pauvre département du pays où un tiers de l’habitat est insalubre, et 77 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Et la visite de Borne n’y changera rien.