Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Méditerranée : plusieurs dizaines de migrants se noient au large de la Libye

Au moins 61 migrants sont portés disparus et présumés morts après le naufrage de leur embarcation de fortune au large de la Libye, a indiqué le bureau de l’Organisation internationale pour les migrations. Il s’agit en majorité de ressortissants du Nigeria, de Gambie et d’autres pays d’Afrique, et parmi les victimes « figurent des enfants et des femmes ». 25 autres personnes ont pu être sauvées et ont été transférées… vers un centre de détention à Tariq Al Sekka, près de Tripoli. « Plus de 2 250 personnes ont perdu la vie en Méditerranée centrale cette année » a déploré Flavio Di Giacomo, porte-parole de l’Organisation internationale des migrations pour la Méditerranée. Ce qui n’empêche pas l’Union européenne de continuer à ériger des barrières qui rendent les traversées plus difficiles et de payer les États africains pour les empêcher de partir par tous les moyens.