Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Mer Rouge : la coalition impérialiste contre les rebelles Houthis se renforce

Le Pentagone a annoncé que plus de vingt pays participent désormais en mer Rouge à la coalition internationale contre les rebelles Houthis du Yémen. À l’aide de missiles et de drones, ces derniers s’en prennent aux navires qui se dirigent vers le port israélien d’Eilat, sur la mer Rouge, ou en proviennent. Ils ont indiqué que ces attaques s’arrêteraient seulement « si Israël cesse ses crimes et que la nourriture, les médicaments et le carburant parviennent à la population assiégée » de la bande de Gaza. D’où la coalition montée de toutes pièces par les États-Unis au nom de « la liberté du commerce » et « la défense du trafic maritime » qui comprend notamment la France, le Royaume-Uni, Bahreïn, le Canada, l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège, l’Espagne, la Grèce et les Seychelles. Tous des soutiens d’Israël dans la guerre actuelle. Rappelons que pendant des décennies, l’État sioniste a organisé le blocus total des côtes de Gaza empêchant tout trafic maritime mais interdisant aussi régulièrement aux pêcheurs de sortir en mer. Et là les impérialistes occidentaux n’ont jamais défendu « la liberté du commerce » ou « la défense du trafic maritime ».