Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Navalny a payé de sa vie son opposition à Poutine

L’opposant russe Alexeï Navalny vient de mourir dans sa prison. L’information a été donnée par les autorités pénitentiaires. On peut supposer que ses conditions de détention ne sont pas étrangères à sa mort, car il n’avait que quarante-sept ans. Navalny avait déjà été victime d’une tentative d’empoisonnement alors qu’il séjournait en Angleterre. Néanmoins, il était rentré en Russie en janvier 2021 et avait été immédiatement emprisonné puis condamné à une peine de 19 ans de prison pour son opposition au régime de Poutine, qualifiée de trahison.

Navalny était sans nul doute un homme courageux. Sur son blog, qui était suivi par des millions de personnes, il avait dénoncé de nombreux scandales de corruption. Pourtant, il n’avait rien d’un progressiste, même s’il s’opposait à la guerre d’Ukraine, il était tout aussi nationaliste que Poutine et il avait, entre autres, exprimé son opposition aux migrants.

À l’approche de la Présidentielle, qui sera probablement une mascarade, faute de concurrents disposant des moyens de s’exprimer, peut-être Poutine a-t-il voulu donner un avertissement à ceux qui seraient tentés de s’opposer à lui. Après Prigojine, voilà le tour de Navalny. Décidément, il ne fait pas bon s’opposer au dictateur en Russie.