Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Nestlé de nouveau épinglé… mais cette fois en Suisse

Nestlé a été éclaboussé en France par des révélations du Monde et de Radio France pour avoir utilisé des traitements interdits d’ultraviolets et de filtres au charbon actif sur certaines de ses eaux minérales. En effet, à la différence de l’eau du robinet, l’eau en bouteille ne doit pas être traitée avec des dispositifs de désinfection pour pouvoir être qualifiée de « minérale naturelle » ou « de source ». Mais ce n’est pas seulement en France que le groupe suisse avait mis en œuvre de telles pratiques. Le quotidien helvétique Le Temps vient de révéler qu’en Suisse aussi, siège de son groupe, Nestlé avait utilisé différents systèmes pour « purifier » ses eaux minérales, là encore en toute illégalité. Mais, jusqu’à présent, la multinationale n’a guère été inquiétée par les autorités publiques qui se sont contentées de mises en garde sans lendemain.