Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

New York : des dizaines de milliers de manifestants contre le changement climatique

À l’appel de 700 organisations et associations diverses, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans les rues de New York, réclamant plus d’actions contre le réchauffement climatique à l’occasion de l’ouverture officielle, mardi, de l’Assemblée générale des Nations unies. Certains brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait notamment lire « Biden, mets fin aux énergies fossiles », « Les énergies fossiles nous tuent » ou encore « Je n’ai pas voté pour les incendies et les inondations ». Une partie croissante de l’opinion publique, aux États-Unis comme ailleurs, a parfaitement consciente des effets catastrophiques du réchauffement climatique sur l’état de la planète. Mais d’assemblées générales de l’ONU en réunions régulières des COP sur le climat (la 28e édition aura lieu à Dubaï à la fin de l’année), les dirigeants des différents pays du monde blablatent sans fin en ne prenant qu’un minimum de mesures concrètes. Car renverser cette société qui permet le saccage de la planète n’est pas vraiment dans leur agenda.