Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

« NGT » : les nouveaux OGM de l’agrobusiness

Le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, a défendu auprès de la Commission européenne un texte favorable aux « NGT », un nouveau type de plantes OGM, qui permettra aux industriels de l’agrochimie d’échapper à toutes obligations relatives aux OGM. Alors que de nombreux scientifiques alertent sur le caractère néfaste pour l’environnement de ces nouveaux OGM, le ministre a délibérément bloqué la parution d’une étude de l’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, sur ces nouveaux OGM. Cette rétention d’informations a peut être contribué au vote, par les euro-députés, d’un texte plus restrictif que celui de la commission, mais elle permet tout de même de valider le classement d’une partie de ces NGT en non-OGM.