Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Niort (Deux-Sèvres) : 5 000 manifestants en soutien à neuf militants en procès

Neuf militants écologistes et syndicaux sont jugés devant le tribunal correctionnel pour avoir organisé des rassemblements, interdits par les autorités contre les « mégabassines » à Sainte-Soline. Cinq des neuf prévenus, Benoît Feuillu et Basile Dutertre, militants des Soulèvements de la Terre, Benoît Jaunet et Nicolas Girod, représentants de la Confédération paysanne, ainsi que Julien Le Guet, porte-parole du collectif Bassines non merci, comparaissaient pour la manifestation du 25 mars, qui avait été marquée par de violents affrontements avec les forces de l’ordre. Trois d’entre eux doivent aussi répondre de la manifestation du 29 octobre dernier, ainsi que deux syndicalistes CGT et Solidaires dans les Deux-Sèvres, David Bodin et Hervé Auguin. Tous encourent six mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende. 5 000 personnes environ étaient présentes sur une place de Niort pour manifester leur soutien aux neuf accusés et défendre le droit de manifester. Un procès, qui sur décision du président du tribunal a été suspendu jusqu’au 28 novembre, et qui est dénoncé par les associations et les syndicats comme une tentative politique d’intimidation de la population en montant en épingle un pseudo-écoterrorisme, un épouvantail sans consistance agité régulièrement par les pouvoirs publics pour faire peur.