Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Nombre de morts record sous les balles de la police

72 heures après le décès de Nahel, tué à Nanterre (Hauts-de-Seine) par un tir à bout portant d’un policier, le média en ligne, Basta !, qui s’est spécialisé dans le décompte des bavures policières, révèle que 44 personnes ont été abattues par la police en 2021 et 2022. Jamais, depuis 2010, de tels chiffres avaient été atteints, même durant les années 2015-2016 marquées par les attentats terroristes. Ce qui inflige un sérieux démenti à Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, qui avait affirmé à l’Assemblée nationale, qu’« il y avait eu moins de tirs et moins de cas mortels depuis la loi de 2017 ». Rappelons que la loi en question sur la sécurité publique élargissait considérablement les droits des policiers à faire feu. Elle avait été concoctée par le gouvernement « de gauche » de Bernard Cazeneuve sous le quinquennat du « socialiste » François Hollande. Un domaine où la gauche et la droite se font concurrence pour brosser la flicaille dans le sens du poil.