Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Nord : les migrants tentent de fuir par les cours d’eau

Pour échapper aux patrouilles de police et de gendarmerie qui quadrillent les plages du Nord et du Pas-de-Calais, les migrants tentent désormais d’embarquer depuis les cours d’eau de la région pour atteindre les côtes britanniques, notamment ceux de la baie de Somme. Pour endiguer le phénomène, les autorités ont fait installer plusieurs barrages flottants sur les fleuves côtiers et les canaux de la région. Les migrants doivent également affronter les écluses et les gros bâtiments genre porte-containers qui déstabilisent leurs frêles embarcations. Il y a quelques jours, une fillette est morte noyée dans ces conditions. Mais, malgré tout, d’autres prendront tous les risques pour tenter de gagner la Grande-Bretagne. Comme l’explique Amélie Moyart, coordinatrice d’une association d’aide aux migrants de Grande-Synthe : « C’est un phénomène qui reste très restreint, mais ça montre que les migrants cherchent des solutions alternatives parce qu’on ne leur propose rien d’autre. Pour eux il n’y a toujours pas de possibilité de se rendre en Angleterre de façon légale depuis la France. » Plus que jamais : ouverture des frontières, libre droit de circulation et d’installation pour tous les migrants !