Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

On ne crèvera pas pour le patronat

Au mois de juin, Amara Dioumassy, maçon du chantier du bassin d’Austerlitz, est mort après avoir été percuté par un véhicule. Salarié d’un sous-traitant, il était obligé comme bien d’autres de travailler dans des conditions dangereuses, sur un chantier où les camions n’ont ni signal sonore d’alerte, ni caméra de recul. En France, le nombre de morts au travail augmente. En 2021, 647 personnes sont décédées dans le cadre de leur travail, majoritairement des ouvriers, victimes de la rapacité patronale.