Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Paris : les blagues à deux balles de la RATP

En guise de poisson d’avril, et pour célébrer l’arrivée des Jeux olympiques, la RATP, la régie des transports parisiens, a débaptisé l’espace d’une journée une dizaine de stations de métro. Elles ont été affublées de sobriquets en référence à des disciplines olympiques et paralympiques. « Trocadéro » est ainsi devenu « Trocanoé », « Alexandre Dumas » « Alexandre Dumarathon » et « Nation » « Natation ». Un humour à deux ronds qui n’a que modérément fait sourire ceux qui s’en sont aperçus. Mais des internautes ont fait remarquer sur les réseaux sociaux qu’à quelques mois d’augmentations spectaculaires des tarifs dues aux JO, la RATP aurait pu être plus avisée de dépenser son argent autrement, notamment pour l’amélioration des transports en commun.