Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Partage de la valeur : les salariés toujours à la portion congrue

Dans son dernier rapport, Oxfam pointe du doigt une disproportion croissante des revenus en faveur des actionnaires dans les cent plus grandes entreprises françaises. En dix ans, les salaires et cotisations sociales ont augmenté de 22 % alors que les versements aux actionnaires ont progressé de 57 %. De plus, l’an dernier, le CAC 40 a versé 80,1 milliards d’euros aux actionnaires sous forme de dividendes et rachats d’actions, ce qui représente une hausse de 15,5 % par rapport à 2021. À comparer à la hausse de 3,9 % des salaires sur un an dans le secteur privé. Les patrons continuent donc de se gaver sur le dos des salariés. Rien de nouveau sous le soleil. Et ce n’est pas le projet de loi sur le « partage de la valeur » au sein de l’entreprise, examiné actuellement à l’Assemblée nationale, qui changera quoi que ce soit à cette situation.