Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Pécresse au secours du lycée Stanislas

Valérie Pécresse, présidente Les Républicains de la région Île-de-France, a fait voter par la commission permanente du conseil régional le versement pour 2024 d’un acompte de 917 000 euros à l’établissement privé catholique Stanislas de Paris, dans la tourmente en ce début d’année pour ses pratiques ultra-réactionnaires (sexisme, propos anti-LGBT et anti-IVG, non-mixité, catéchisme obligatoire…) et qui fait l’objet de deux saisines de la procureure de la République de Paris. Au total la subvention finale devrait dépasser 1,3 million d’euros, c’est-à-dire qu’elle sera supérieure à celle de 2023 mais aussi aux obligations légales, pour aider un établissement déjà richissime. Pour sa défense elle a affirmé qu’elle ne faisait qu’appliquer la loi. Une loi qu’elle interprète de façon fort généreuse sans cacher son « soutien inconditionnel » à l’enseignement catholique. Et pendant ce temps l’enseignement public crie misère.