Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Plainte pour « discrimination » après le comptage d’élèves musulmans

L’association « Action Droits des Musulmans » a porté plainte contre X pour « discrimination » et « atteintes aux droits de la personne résultant des fichiers ou des traitements informatiques » après le recensement, par des policiers, des élèves absents pour la fête musulmane de l’Aïd el-Fitr qui tombait cette année le 21 avril, veille des vacances scolaires dans l’académie de Toulouse. Des policiers avaient alors demandé par mail à des chefs d’établissements publics de cette région de leur indiquer le nombre d’élèves absents, sans l’aval du rectorat, suscitant l’indignation au sein de la communauté éducative. « Ces agissements ont pour effet de stigmatiser les enfants de confession musulmane », a affirmé Me Vincent Brengarth, l’un des trois avocats de l’association. De son côté le ministère de l’Intérieur a admis « une maladresse » en affirmant que cette demande « n’impliquait pas de données nominatives ». On a du mal à le croire. Car à quoi, sinon, pouvait bien servir de genre de renseignements statistiques ?