Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Plus de 200 000 femmes victimes de violences conjugales

Un fait divers sordide vient de se dérouler à Meaux, en Seine-et-Marne. Un homme, placé en garde à vue, est soupçonné d’avoir tué sa compagne et ses quatre enfants. À cette occasion, il faut rappeler qu’en moyenne, un féminicide survient tous les trois jours en France : 118 femmes ont été tuées l’an dernier par leur conjoint ou leur ex-conjoint. Ces drames interviennent souvent dans un contexte de rupture. Au total, 244 300 victimes de violences conjugales, en grande majorité des femmes, ont été officiellement recensées, une hausse de 15 % par rapport à 2021. Cette hausse des chiffres est interprétée par les associations comme le signe d’une meilleure prise en compte de la parole des victimes mais de nombreux cas passent encore sous les radars. Un fléau qui est un sous-produit du patriarcat et qu’il faut combattre au quotidien.