Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Quand Darmanin permettait au Paris Saint-Germain de contourner la loi

Selon une enquête de Mediapart, Gérald Darmanin, lorsqu’il était ministre des Comptes publics en 2017, et son cabinet, auraient conseillé le Paris Saint-Germain (PSG) et son propriétaire qatari afin que ceux-ci évitent de débourser le moindre centime au fisc français dans le cadre du transfert record de 222 millions d’euros du joueur brésilien Neymar. Manque à gagner estimé pour le trésor public et l’Urssaf : entre 67 et 224 millions d’euros. La suite des échanges va principalement se faire entre le directeur de la communication du PSG, Jean-Claude Blanc, et le directeur de cabinet de Gérald Darmanin, Jérôme Fournel, aujourd’hui à la tête de la Direction générale des finances publiques. Fournel ira jusqu’à « proposer des pistes » au PSG pour éviter tout prélèvement de cotisations et d’impôts dans la transaction. Ce sera le cas à l’arrivée. Grâce aux recommandations du ministère des Comptes publics, le PSG a réussi à contourner l’administration fiscale. Preuve que contrairement à l’image qu’il donne, Darmanin adore les étrangers… quand ils sont milliardaires.