Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Qui va payer le changement climatique ?

À cette question simple, le gouvernement a la réponse : la population. Une augmentation de deux tiers de la prime d’assurance « catastrophe naturelle » va entrer en vigueur en 2025. Avec la multiplication des évènements climatiques extrêmes, les compagnies d’assurance sont plus souvent mises à contribution. Elles sollicitent alors davantage leur propre assureur, une entreprise publique qui se retrouve en difficulté. Pour protéger les profits des compagnies, ce gouvernement est décidément une bonne assurance.