Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Quinze projets de bassines annulés : mais qui sont les écoterroristes ?

Le tribunal administratif de Poitiers a annulé deux arrêtés préfectoraux portant la création de quinze mégabassines. Il a donné raison à tous ceux qui dénonçaient des projets surdimensionnés compromettant les ressources en eau.

Contrairement à ce que disent les irrigants bénéficiaires pour justifier leurs projets, il n’y a pas de substitution, puisqu’ils prélèveraient plus d’eau que le volume utilisé ces dix dernières années. Projets qui ne partagent pas l’eau entre agriculteurs, mais extraient l’eau du milieu et l’accaparent pour des cultures qui ne bénéficient qu’à l’agro-industrie capitaliste. La demande de moratoire sur les mégabassines portée par la Confédération paysanne, Bassines Non merci, les Soulèvements de la Terre, de nombreuses organisations et syndicats, des associations environnementales est bien légitime : tous les projets doivent cesser immédiatement !

Avec celles et ceux qui alertent depuis des années, qui ont choisi de défendre la biodiversité, la terre et l’eau, en résumé la vie, nous avons vu nos manifestations interdites, nos amis gravement blessés ou traînés devant les tribunaux par un État qui déploie gardes mobiles et moyens de l’antiterrorisme pour tenter de nous faire peur : ils ne nous feront pas taire !

Élise Moutier

 

 

(Article paru dans Révolutionnaires numéro 6, octobre 2023)