Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

RATP : pas d’augmentation, pas de train !

Des ouvriers de la maintenance de la RATP prévoient de se mettre en grève le 8 février prochain. Après les grèves de l’automne 2022, le noyau dur remet le couvert. Même thème : 300 euros de plus pour toutes et tous – et pas en primes ! – en revalorisation du salaire « statutaire ». Alors que l’argent n’a jamais autant rempli les poches des riches : ceux qui assurent la maintenance des trains et acheminent tous les jours les travailleurs ne le voleraient pas.

Les Jeux olympiques se présentent comme une occasion de rappeler à quel point nous sommes indispensables, en décalage complet avec notre rémunération. Pour nous faire entendre, il faudra être nombreux en grève ce 8 février et en manifestation, pas de raisons d’attendre l’été. Une façon de nous adresser à l’ensemble de nos collègues du transport avec qui on partage des conditions de travail dégradées et des salaires au rabais, et même au reste des travailleurs. Ensemble on pourrait gagner ! Cette journée de grève est un premier round, il faudra le poursuivre.

Correspondants, 16/01/2024

(Article paru dans Révolutionnaires, numéro 9, janvier 2024)