Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Remaniement : beaucoup de bruit pour rien

À part l’âge – et le genre – du capitaine, le principal changement dans la composition du nouveau gouvernement consiste dans l’arrivée au ministère de la Culture de Rachida Dati, ancienne ministre de Sarkozy empêtrée dans une mise en examen pour « corruption passive », « trafic d’influence passif » et « recel d’abus de pouvoir » : tout un symbole. Notons également l’arrivée de Catherine Vautrin à la Santé et au Travail, une ancienne ministre de Chirac et ensuite sarkozyste, figure de la « Manif pour tous » opposée au mariage entre personnes du même sexe. Pour le reste, Darmanin succède à… Darmanin, de même que Le Maire et Dupond-Moretti, maintenus à leur poste ainsi que les ministres de l’Agriculture, des Armées, de la Transition écologique et de l’Enseignement supérieur. Bref, une solide équipe de politiciens réactionnaires, tout dévoués aux intérêts des riches… comme auparavant.