Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Remiremont dans la rue en défense de l’hôpital

Au moins 1000 personnes ont manifesté samedi 9 février dans la petite ville de Remiremont dans les Vosges. En effet, cela fait maintenant plus de 60 jours que les urgences de nuit sont fermées et qu’il n’y a plus que quatre médecins urgentistes. Environ un tiers des habitants du département se retrouvent sans prise en charge médicale de nuit. La population craint la fermeture définitive. Dans la manifestation, une banderole déclarait : « Des milliards pour la guerre, des clopinettes pour la santé ». Il est grand-temps d’imposer l’inverse !