Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Rentrée scolaire : les petits mensonges de Macron

Le président de la République avait affirmé le mois dernier, dans une interview accordée au magazine Le Point, que « plus un enseignant ne sera payé moins de 2 000 euros net à partir de cette rentrée ». Pieux mensonge. Cette affirmation ne concerne que les professeurs titulaires. En effet le tableau de rémunération publiée par le ministère de l’Éducations nationale montre que le salaire d’un enseignant stagiaire, la première année après le concours, restera inférieur à 2 000 euros et sera de 1 842 euros net pour un « temps plein devant des élèves ». Quant aux contractuels, leur rémunération minimale dépassera à peine le smic et sera en moyenne de 1 790 euros nets par mois. On est loin du compte. Au total, la rémunération des enseignants augmentera de 5,5 % à la rentrée, une augmentation en deçà de la promesse initiale de 10 % faite par Emmanuel Macron lors de sa campagne présidentielle et qui ne compense même pas l’inflation.