Retraites : le cirque parlementaire continue

Après avoir brandi les articles 47.1, 42.2, 44.3 et 49.3 pour faire passer sa réforme des retraites, le gouvernement va avoir recours à l’article 40 pour être sûr de faire échouer la tentative parlementaire de revenir sur la retraite à 64 ans. La proposition de loi allant dans ce sens et présentée par le groupe de droite d’opposition « Libertés, indépendants, outre-mer et territoires » (Liot), avec le soutien de la gauche parlementaire (Nupes), du Rassemblement national et d’une partie des Républicains, a été torpillée en commission et le sera sans doute de nouveau en séance plénière le 8 juin. Preuve supplémentaire que pour abroger cette réforme scélérate les travailleurs doivent montrer leur force dans les entreprises et dans la rue, ne compter que sur eux-mêmes et ne rien attendre des gesticulations qui vont se poursuivre demain au palais Bourbon et après-demain au palais du Luxembourg.

Partager cet article

IVG en danger

Il y a un an, la Cour suprême américaine a supprimé l’arrêt fédéral qui légalisait l’avortement sur tout le territoire. Dans certains pays d’Amérique latine,…