Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Royaume-Uni : des demandeurs d’asile parqués sur une barge

Les autorités viennent d’obliger les premiers demandeurs d’asile à embarquer à bord d’une barge, amarrée à quai à Portland, un port du sud-ouest de l’Angleterre. Cette barge, dénommée « Bibby Stockholm », longue de 93 mètres et large de 27 mètres, est censée accueillir à terme 500 d’entre eux dans des conditions plus que précaires. Parquer des migrants dans de telles conditions est l’une des idées du gouvernement conservateur pour faire des économies dans leur accueil tout en dissuadant les potentiels candidats à l’asile. Londres veut ainsi réduire la facture de l’hébergement à l’hôtel des demandeurs d’asile, qui s’élève à 2,3 milliards de livres (2,6 milliards d’euros) par an, en utilisant des installations comme des bases militaires désaffectées, des barges à quai voire des tentes achetées pour l’été. Un projet très controversé devenu symbolique de la lutte contre l’immigration et qui a entrainé de nombreuses manifestations de protestation. Jusqu’à présent, Portland est la seule ville portuaire du pays à avoir accepté d’accueillir une telle barge.