Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Royaume-Uni : un roi résolument moderne

Le couronnement de Charles III aura lieu le 6 mai. À cette occasion le roi a décidé de moderniser le protocole. Désormais ce ne sont plus seulement les nobles de la Chambre des lords et les députés de la Chambre des communes qui lui feront allégeance mais l’ensemble des Britanniques et autres populations du Commonwealth. L’archevêque de Canterbury, qui officiera dans l’abbaye de Westminster, les invitera à déclarer : « Je jure que je prêterai une allégeance sincère à Votre Majesté, ainsi qu’à vos héritiers et successeurs conformément à la loi. Ainsi, que Dieu me vienne en aide. » Ce nouveau serment, dont le modernisme ne saute pas aux yeux, fait grincer les dents des anti-monarchistes regroupés au sein du mouvement « Republic » qui comptent manifester ce jour-là. « Dans une démocratie, c’est le chef de l’État qui devrait jurer allégeance au peuple et non l’inverse », a résumé Graham Smith, porte-parole du mouvement. Et cela vaut aussi pour les monarchies républicaines comme la nôtre.