Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Russie : cinq ans et demi et sept ans de prison pour des poèmes hostiles à la guerre en Ukraine

Un tribunal de Moscou a condamné à des peines de cinq ans et demi et sept ans de prison deux poètes russes Artiom Kamardine, 33 ans, et d’Iegor Chtovba, 23 ans, qui avaient participé en septembre 2022 à une lecture publique de poèmes hostiles à la guerre d’Ukraine sur la place Trioumfalnaïa, à Moscou, près du monument au poète Vladimir Maïakovski, un point de rendez-vous de dissidents depuis l’époque soviétique. Depuis deux ans, des milliers de Russes, opposants ou citoyens ordinaires, ont été condamnés par les tribunaux pour avoir critiqué l’offensive russe en Ukraine, parfois à des peines particulièrement sévères. Mais cela n’empêche pas les opposants à continuer à faire entendre leur voix, même si le pouvoir tente de les faire taire par tous les moyens.