Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Sacha Houlié dégaine son racisme avant tout le monde

Le député Renaissance de la Vienne, Sacha Houlié a été interrogé à l’Assemblée nationale sur l’agression survenue à Bordeaux à l’encontre d’une septuagénaire et de sa petite fille. Le président macroniste de la commission des Lois s’est alors livré à une attaque en règle contre les migrants du fait que l’agresseur était noir. Il a déclaré notamment : « C’est précisément pour ça qu’on a besoin d’une loi immigration, pour expulser les délinquants, je crois que ce monsieur avait un casier judiciaire fourni. Et donc j’invite tous ceux qui faisaient obstacle à ce qu’on puisse voter une loi immigration à lever leurs obstacles, à lever le cinéma politique autour de ce texte. » Or il apparait que l’homme mis en cause, qui a depuis lors été interné dans un hôpital psychiatrique, est de nationalité française ainsi que ses parents. Ce qui a entrainé une réaction vigoureuse de SOS Racisme. Mais pour Houlié, qui a dû finalement s’excuser, un Noir est un migrant et un migrant est un délinquant. Un raisonnement simpliste et nauséabond mais courant aujourd’hui à droite et à l’extrême droite.