Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Sénat : débat pour la réhabilitation des condamnés pour homosexualité

Une proposition de loi visant à réhabiliter des milliers de personnes condamnées pour homosexualité entre 1942 et 1982 est débattue au Sénat. Ce texte vise aussi à reconnaître la responsabilité de l’État dans ces persécutions. « Il s’agit d’une proposition de loi symbolique afin de réparer une erreur de la société de l’époque », a expliqué Hussein Bourgi, sénateur socialiste, à l’origine du texte. Cette législation répressive a signifié des vies broyées pour des milliers de personnes. Certaines ont perdu leur emploi ou dû quitter leur lieu de résidence, voire ont été mises à l’index par le voisinage. La proposition de loi prévoit également de créer une commission indépendante afin d’indemniser à hauteur de 10 000 euros les personnes condamnées. Mieux vaut tard…