Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Soudan : plus de 7 millions de personnes déplacées par la guerre

L’ONU a annoncé que 7,1 millions de personnes ont été déplacées dans le pays depuis avril dernier et le début du conflit entre l’armée et des groupes paramilitaires, les Forces de soutien rapides. Parmi elles, 1,5 million se sont réfugiées dans les pays voisins. C’est, selon l’organisation internationale, « la crise de déplacement la plus importante au monde ». Le chef de l’armée, le général Abdel Fattah al-Burhane, est soutenu par l’Égypte, les États-Unis, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, contre son rival et ancien second, le général Mohamed Hamdane Daglo, soutenu par la Libye, la Russie et l’Éthiopie. Les deux camps se disputent les richesses, notamment minières, du pays et leurs soutiens espèrent profiter de la victoire de leur poulain respectif pour renforcer leur influence sur place. Selon les ONG, 90 % des victimes du conflit sont des civils qui constituent l’essentiel des 12 000 morts enregistrés jusqu’ici.