Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Strasbourg : « la rustine » du préfabriqué à l’hôpital

France Info a enquêté, deux mois après son installation, sur le préfabriqué du parking du Nouvel Hôpital civil de la ville, supposé être une réponse ponctuelle à la crise des services des urgences. Et de constater, sans surprise, que si la nouvelle structure, qui peut accueillir huit patients, fluidifie la circulation des véhicules de secours – ambulances et pompiers – elle ne permet pas une prise en charge médicale plus rapide. Car, comme il n’y a pas suffisamment de lits disponibles aux urgences, les patients attendent toujours plus de 12 heures sur des brancards. Le professeur Ferhat Meziani, chef du service des urgences, n’y va pas par quatre chemins. Il estime : « C’est la qualité de la prise en charge des patients qui questionne. La prise en charge est complètement dégradée. » Et de conclure : « C’est une rustine. » Bien dit !