Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Suède : les Kurdes comme monnaie d’échange

La justice a annoncé l’extradition vers la Turquie d’un militant du Parti des travailleurs du Kurdistan. Ce dernier avait été condamné dans on pays d’origine pour trafic de drogue mais a toujours affirmé que cette accusation était fausse et qu’il était en fait poursuivi pour son appartenance au PKK. Âgé de 35 ans il n’avait jamais été condamné en Suède. Mais, de facto, Stockholm se plie à une condition posée par Ankara pour lever son veto à l’entrée de la Suède dans l’OTAN, à savoir lui livrer les opposants kurdes. Ce que fait sans état d’âme le gouvernement de droite suédois.